Miss Cantine

11 positions pour allaiter et réussir l’allaitement, quelle est la vôtre?

Quelle est la meilleure position pour allaiter? Y at-il une position qui est plus souhaitable qu’une autre? La réponse est non. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise position pour tenir et nourrir le bébé. Lors de l’allaitement, le confort de la mère et du bébé doit toujours prévaloir.

La raison? Se sentir détendu et à l’aise favorise l’écoulement du lait, tandis que le stress et l’inconfort peuvent entraver la production d’oxytocine, une hormone essentielle à la libération du lait maternel.

Recommandations avant de prendre

Il y a différentes positions pour allaiter le bébé et chaque mère doit trouver celle qui convient le mieux à sa situation particulière.

Avant de les détailler, vous devriez envisager certaines étapes avant de nourrir votre bébé:

  • Assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin pendant votre tir.
  • Si vous le trouvez plus confortable, vous pouvez utiliser des oreillers ou des coussins pour soutenir votre dos et vos bras.
  • Placez le bébé à l’aise et bien soutenu, en veillant à ce que sa tête, son cou et sa colonne vertébrale soient bien droits.
  • Assurez-vous que votre bébé s’accroche bien à la poitrine. Les problèmes de préhension peuvent être douloureux. Pour résoudre ce problème, vous pouvez demander de l’aide à la sage-femme ou à une consultante en allaitement.

Posture 1: couchée ou allongée

C’est particulièrement utile oui la mère a de gros seins ou souffrez d’une goutte de lait fort.

Dès l’accouchement, si la mère pose le bébé sur la poitrine ou les intestins, il cherche instinctivement le chemin menant à l’un des seins, rampe vers lui et tente de s’agripper.

Le contact peau à peau aide à stimuler les instincts d’alimentation du bébé et la gravité vous permet de vous accrocher et de rester dans cette position.

Pour plus de confort, vous pouvez vous reposer légèrement au lieu de vous allonger et utiliser des oreillers ou des coussins pour vous soutenir afin de pouvoir voir le bébé.

Posture 2: berceau

C’est la position la plus classique

La mère est assise bien droite et le bébé est placé sur le côté, la tête et le cou reposant sur l’avant-bras de la mère et le corps sur le ventre.

Les mamans peuvent mettre un oreiller ou un coussin derrière et utiliser un oreiller d’allaitement sur leurs genoux. De cette façon, vous aurez plus de soutien et éviterez les tensions dans les épaules et dans le dos.

Posture 3: croix berceau

Parfait pour les nouveau-nés allaités ou en cas de difficultés d’adhérence

C’est semblable à la position précédente, mais le bébé repose sur l’avant-bras opposé. De cette manière, la mère a plus de contrôle sur son placement et peut utiliser la main libre pour modeler le sein.

Avec cette position, la mère tient le bébé au niveau de son cou et de ses épaules, ce qui lui permet d’incliner la tête devant la poignée.

Posture 4: de Koala

Pour les bébés souffrant de reflux ou d’otites

Le bébé est assis à califourchon sur la cuisse ou la hanche de la mère. Sa colonne vertébrale et sa tête restent droites pendant l’allaitement.

C’est également une posture bénéfique pour les bébés avec l’ankylostome ou avec un faible tonus musculaire. Cette position peut être utilisée à la fois avec des bébés plus âgés pouvant s’asseoir sans aide et pour des nouveau-nés (à condition que la mère la tienne bien).

Posture 5: ballon de rugby

C’est l’une des options privilégiées par les mères de bébés prématurés, jumeaux ou ayant eu un accouchement par césarienne parce qu’ils ne supportent pas le bébé sur la plaie.

La femme est assise et fait reposer le bébé sur l’avant-bras. Son corps est légèrement courbé du côté de la mère, les pieds devant la chaise où elle est assise.

Dans cette posture, la mère voit le visage de son bébé, qui se sent plus en sécurité quand il est pelotonné contre le corps de sa mère.

Position 6: double ballon de rugby

Avec des jumeaux et des jumeaux

La femme peut allaiter les deux bébés en même temps tout en gardant les mains relativement libres pour pouvoir s’occuper de l’un ou de l’autre.

D’autres positions, telles que celles d’un berceau, couchées ou koala, peuvent également être utilisées pour allaiter deux enfants en même temps.

Posture 7: couché sur le côté

Parfait pour les photos de nuit

La mère et le bébé sont couchés côte à côte, intestin contre intestin. Il est idéal pour les photos nocturnes, pour les mères qui ont subi une césarienne ou qui ont des points de suture. Il peut également faciliter l’allaitement chez les bébés présentant une bride courte ou une ankyloglossie.

Posture 8: couché sur le dos

Il est complémentaire au précédent, parfait après une césarienne

La mère est allongée et a le corps du bébé sur son épaule. Évitez donc de supporter un poids ou une pression sur la plaie.

Posture 9: à quatre pattes

Très utile en cas de mammite

Ce n’est pas confortable pour la mère, mais il est très utile de pouvoir allaiter avec une mastite, car cela empêche le bébé de se toucher ou d’écraser les seins.

Le bébé est couché sur le dos et la mère s’accroupit dessus, laissant le mamelon suspendu à sa bouche. Pour éviter les tensions dans le dos et les épaules, la femme peut utiliser des oreillers et des coussins pour se soutenir.

Posture 10: dans un porte-bébé

Allaiter loin de chez soi

Cette méthode fonctionne mieux si le bébé est un nourrisson expérimenté et peut tenir la tête seul. Maman doit vérifier à tout moment que son petit menton n’est pas pressé contre sa poitrine.

Cette alternative est également utile si le bébé n’aime pas être renversé ou s’il est nourri fréquemment.

Posture 11: danseuse à la main

Pour les bébés à faible tonus musculaire

Dans cette posture, le bébé est bien tenu et la mère peut contrôler sa posture et avoir une vision parfaite de la prise. C’est pourquoi il est particulièrement indiqué pour les bébés qui ont un faible tonus musculaire, tels que ceux qui sont nés prématurément ou atteints du syndrome de Down, ou ceux qui ont des difficultés à rester attachés.

Pour adopter cette position, la mère doit commencer par tenir le sein avec sa main dessous, le pouce d’un côté et le reste des doigts de l’autre. Ensuite, vous devez faire glisser votre main vers l’avant pour que le pouce et l’index adoptent une forme en U juste à l’avant de la poitrine. Les trois autres doigts doivent continuer à tenir la poitrine en dessous.

La mère place la mâchoire du bébé sur le pouce et l’index pendant la tétée, le menton au bas du U, le pouce tenant délicatement l’une des joues et l’index tenant l’autre.

Via et photos Medela

Chez les bébés et plus Asymétrie des seins: lorsque vous avez un sein plus gros que l’autre pendant l’allaitement, l’allaitement protège le bébé contre les affections respiratoires, en particulier chez la mère asthmatique. L’utilisation de gobelets trayeurs pendant l’allaitement est-elle recommandée? Quand et comment les utiliser?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *