Miss Cantine

Courir pendant la grossesse: puis-je continuer à courir si je suis enceinte?

Courir Il est en plein essor: il aide à rester en forme, ne nécessite pas un investissement important et peut être pratiqué « presque » par tout le monde sans préparation préalable. Aussi les femmes pendant la grossesse? La réponse est Oui, si vous le pratiquiez, même si vous devriez prendre quelques précautions.

Première règle d’or: Comme pour tout sport, la première chose à faire avant de mettre son collant est consulter le gynécologue pour savoir s’il faut le pratiquer ou non. Si vous n’avez pas une grossesse à risque, il est normal que vous poursuiviez votre activité physique habituelle, en adaptant l’intensité à vos besoins et à votre situation.

Courir pendant la grossesse, pour les trimestres:

1. Le premier trimestre, calmez-vous

C’est l’étape la plus délicate, car c’est quand le risque est plus grand pour le bébé. De plus, les malaises physiques sont plus fréquents: nausées, fatigue, insomnie …

Mais ici, cela dépend beaucoup de chacun. Alors que certains pensent ne pas avoir de force du tout, pour d’autres, cela peut même être un moyen d’aider à soulager l’inconfort. Quoi qu’il en soit, si vous ne vous sentez pas bien, le premier trimestre est un bon moment pour ne pas céder à la demande, mais ne vous arrêtez pas de faire de l’exercice. Vous pouvez choisir de marcher tous les jours à un rythme soutenu ou de courir et de marcher.

2. Au deuxième trimestre, profitez du sport

Une fois que l’inconfort aura disparu, vous ressentirez sûrement plus d’énergie. C’est un bon moment pour continuer à courir sans atteindre la limite.

Pour réguler l’intensité et la fréquence, gardez à l’esprit vos sentiments. Si vous souhaitez rester en forme pendant la grossesse, il est judicieux de combiner la course avec d’autres sports et méthodes, tels que:

  • Musculation Protège du bas du dos, là où la plupart des femmes enceintes souffrent lorsque le bébé se développe dans l’utérus. Il aide également à contrôler le poids et à préparer le corps à l’accouchement.

  • Pilates Il existe des classes spéciales de cette méthode pendant la grossesse, conçues pour travailler les muscles du plancher pelvien et nous aider à être plus agiles pendant les mois d’attente.

  • Yoga Il est fortement recommandé pendant la grossesse, car en plus d’être une activité physique à faible impact, plusieurs études prouvent qu’elle offre de multiples avantages pour la mère et le bébé. Par exemple, le yoga aide à combattre la dépression et l’anxiété.

Sept poses de yoga pour les femmes enceintes: asanas recommandés pour le premier trimestre

3. Troisième trimestre: pour seulement si vous en avez besoin

Bien que certaines femmes restent actives jusqu’au jour de l’accouchement, la vérité est qu’avec le recul de votre ventre, votre ventre grossira de sorte que, lorsque vous n’êtes plus aussi à l’aise qu’au début, vous pouvez cesser de le faire et passer à autre chose. Une autre activité qui vous permet de rester physiquement actif.

Marcher à un bon rythme (marche sportive) est généralement une bonne option pour la plupart des femmes en fin de grossesse, en contrôlant les pulsations et le niveau d’effort.

Si vous n’avez pas couru avant, ne commencez pas maintenant

La grossesse n’est pas le bon moment pour faire des expériences avec votre corps: si vous n’avez jamais couru, vous feriez mieux d’attendre le rétablissement de l’accouchement pour commencer.

Si vous souhaitez rester en forme, vous pouvez effectuer d’autres exercices cardio-vasculaires, tels que marcher ou utiliser l’elliptique, qui sont moins agressifs pour les articulations et moins exigeants. En fait marcher à un bon rythme est l’entraînement cardio idéal: C’est sécuritaire, cela aide à maintenir le poids correct et vous pouvez le faire n’importe où, n’importe quand.

Selon un sondage, 70% des femmes enceintes ne suivent pas de saines habitudes alimentaires et physiques

Au contraire, si vous étiez une coureuse avant d’être enceinte, rien ne vous empêche de continuer à être enceinte. Jusqu’au moment où vous le voulez. Seulement, étant une activité à fort impact et voyant la posture modifiée par le changement de votre centre de gravité, vous devez être plus prudent.

De quoi avez-vous besoin pour courir pendant la grossesse?

Vous devriez faire du jogging avec un moniteur de fréquence cardiaque pour contrôler votre fréquence cardiaque. Idéalement, vous restez dans une zone confortable et ne faites pas de gros efforts tant que vous n’êtes pas épuisé: il est conseillé de maintenir environ 140 battements par minute, dans la zone de brûlage des graisses.

Si vous devez en acheter un, essayez d’avoir un moniteur cardiaque intégré au poignet: Il sera beaucoup plus confortable à porter pendant les mois de la grossesse que celui qui est placé avec une bande sur la poitrine.

Il est également important de choisir un soutien-gorge de sport adapté à votre nouvelle taille: il est habituel que la poitrine grossisse pendant la grossesse, vous devrez donc en acheter un plus grand qui garantit un bon soutien et que les coutures ne provoquer des irritations.

Allez-y doucement et pensez que vous êtes dans une étape spéciale qui nécessite des sports responsables. La gestation ne dure que neuf mois, alors changez-vous si vous songez à faire de la compétition: une fois que votre bébé est né, vous aurez tout le temps de le faire.

Alors vous savez: si vous êtes d’humeur positive et que votre gynécologue ne le déconseille pas, entraînez-vous à la course à pied: une grossesse alliée à une activité physique est une grossesse en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *