Miss Cantine

Deux heures ou plus par jour de « temps passé devant un écran » augmentent le risque de problèmes d’attention chez les enfants d’âge préscolaire

À de nombreuses reprises, nous avons évoqué les recommandations relatives à l’utilisation des tablettes, des téléphones portables et de la télévision par les enfants, plusieurs études ayant montré que leur utilisation excessive pouvait avoir des conséquences sur le développement des enfants.

Maintenant, une nouvelle étude a révélé que dans le cas des enfants d’âge préscolaire, avoir deux heures ou plus par jour de « temps passé devant un écran » cela pourrait augmenter la probabilité qu’ils aient des difficultés à faire attention jusqu’à cinq fois.

L’étude

Publié dans le magazine Plos One, l’étude menée par l’Université de l’Alberta a analysé les données d’une étude longitudinale sur la santé des enfants menée au Canada (Étude canadienne de développement longitudinal du nourrisson en santé) pour examiner la relation entre le temps passé devant l’écran et le comportement des enfants d’âge préscolaire.

Dans ce document, les parents qui ont participé à l’étude ont répondu à des enquêtes sur l’utilisation de dispositifs électroniques, dans lesquelles ils ont été interrogés sur le temps total passé chaque jour à l’écran par leurs enfants, y compris les jeux vidéo, les mobiles et les tablettes. Au total, 2 400 familles ont participé et les réponses aux enquêtes ont été données lorsque les enfants avaient cinq ans.

À l’aide de modèles de régression linéaire, les chercheurs ont analysé la relation susmentionnée pour savoir si le temps passé devant un écran influençait réellement le comportement des enfants, en mettant l’accent sur deux aspects en particulier: leur capacité à prêter attention et leur niveau d’agressivité.

Comparativement aux enfants qui ont moins de 30 minutes d’écran par jour, les enfants qui ont plus de deux heures par jour ils étaient cinq fois plus susceptibles de montrer et d’externaliser des problèmes de comportement, comme une incapacité à faire attention.

En outre, il a été constaté que chez ceux qui avaient plus de deux heures d’écran par jour, leur comportement avait sept fois plus susceptibles de répondre ou de correspondre aux critères et aux symptômes du trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH). Cela ne signifie pas qu’ils ont le TDAH, mais simplement qu’ils présentent des symptômes similaires à ceux qui souffrent d’affecter leur capacité à rester en alerte.

Comment vont-ils aller à l’école s’ils veulent apprendre à les dépenser avec YouTube?

En ce qui concerne les niveaux d’agressivité, les résultats étaient différents, puisqu’il a été constaté qu’il n’y avait pas de relation significative entre le temps qu’ils passaient à regarder un écran ou qu’ils passaient devant un écran, avec des comportements agressifs.

La recommandation des chercheurs concernant le temps passé devant un écran chez les enfants est la même que celle que nous avons partagée à plusieurs reprises: moins c’est plus.

En plus d’analyser l’impact qu’une durée de projection plus longue que celle recommandée pourrait avoir sur le comportement des enfants, les chercheurs ont identifié Facteurs pouvant « protéger » les enfants des effets négatifs du temps passé devant un écran: se reposer et participer à des sports organisés et structurés, ces derniers ayant un effet protecteur accru.

Les effets d’une utilisation excessive d’appareils électroniques

Comme nous l’avons déjà dit, il ne s’agit pas de la première étude sur les effets de l’utilisation d’appareils électroniques sur le développement des enfants, et probablement pas la dernière, car il reste encore beaucoup à analyser et à étudier, non seulement sur la durée d’utilisation et ses effets à long terme, mais également sur la qualité du contenu auquel les enfants sont exposés.

Pour le moment, nous savons que l’utilisation de tablettes et de téléphones mobiles avant deux ans pourrait retarder le développement de la parole et qu’une utilisation abusive du temps passé devant un écran pourrait affecter l’intelligence et le développement cognitif des enfants. Mais aussi, comme nous l’avons déjà dit à d’autres occasions, les résultats de la plupart des études ne sont pas définitifs et Comme les auteurs de beaucoup d’entre eux l’ont mentionné, des recherches supplémentaires sur ce sujet sont nécessaires..

Devrions-nous alors interdire les écrans à la maison?

Soyons réalistes et acceptons le: la technologie fait partie de notre vie quotidienne et il est devenu essentiel pour la plupart des familles, qui en profitent pour effectuer plusieurs tâches à la maison ou pour faciliter leur travail quotidien. C’est même celui qui m’a permis d’écrire ceci aujourd’hui et vous pouvez le lire où que vous soyez.

Certes, plusieurs études soulignent les conséquences négatives possibles qu’elles peuvent avoir, en particulier chez les enfants. Cependant, Cela ne signifie pas que nous devrions prendre position contre l’utilisation d’écrans, ni que nous devrions interdire complètement les enfants. C’est comme tout: il ne faut pas en abuser.

Et comment y parvenons-nous? En suivant les recommandations des professionnels, n’achetez pas de petites tablettes ou d’enfants mobiles pour votre usage personnel, et apprenez à nos enfants à les utiliser de manière responsable et intelligente, avec des horaires et des limites. Même les auteurs de l’étude eux-mêmes ils déconseillent de les éliminer dans leur intégralitéet considérez l’âge préscolaire comme un bon moyen de commencer à enseigner aux enfants l’utilisation responsable et de créer une relation saine avec la technologie.

Cinq touches pour contrôler l’utilisation des téléphones mobiles et des tablettes par les enfants

Tout cela, équilibré avec l’enseignement des bonnes habitudes, du jeu libre, des jouets traditionnels tels que des blocs et des énigmes, ainsi que d’une vie avec des activités en plein air qui permettent aux enfants de rester en forme, cela aidera les enfants à ne pas être affectés ou à abuser du temps passé devant l’écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *