Miss Cantine

Les chiens thérapeutiques peuvent aider à réduire le stress et l’anxiété des étudiants, ainsi qu’à améliorer l’assiduité aux cours.

À la suite des fusillades dans plusieurs écoles de Floride, ils ont commencé à utiliser des chiens thérapeutiques aux Etats-Unis pour réconforter et soutenir les étudiants au moment de retourner en classe. La science a montré que les chiens thérapeutiques peuvent réduire le stress et amener les gens à se sentir plus unis dans des situations difficiles.

Compte tenu de l’impact des chiens thérapeutiques sur le bien-être des étudiants, les écoles et les universités ont de plus en plus de programmes de chiens thérapeutiques comme moyen abordable de fournir un soutien social et émotionnel aux étudiants.

Quels sont les chiens thérapeutiques?

Il est important de préciser que les chiens thérapeutiques ne sont pas des chiens guides. Un chien-guide est un chien-guide exclusivement destiné à son propriétaire. Il a été spécialement formé pour aider les personnes ayant un handicap visuel ou auditif, un trouble de la saisie, un problème de mobilité ou le diabète.

Le rôle des chiens thérapeutiques est de réagir et de répondre aux personnes et à leur environnement sous la direction et les conseils de leur propriétaire. Par exemple, une personne peut être encouragée à caresser le chien ou même à lui parler pour entrer en contact et se détendre.

Les chiens thérapeutiques peuvent également être utilisés dans le cadre d’une zoothérapie dont l’objectif est d’améliorer les capacités sociales, cognitives et émotionnelles d’une personne. Un professionnel de la santé qui utilise un chien à des fins thérapeutiques peut être moins intimidant, ce qui pourrait améliorer la relation entre le patient et le médecin.

La zoothérapie est un domaine qui comprend de nombreuses manières différentes d’utiliser des animaux pour aider les gens. Un exemple en est la facilitation de la santé et du bien-être émotionnel ou physique au moyen de thérapies avec des animaux de compagnie ou de l’utilisation de chiens thérapeutiques. Ces activités ne doivent pas nécessairement être supervisées par un professionnel, ni exclues des interventions psychologiques.

La science suggère que l’utilisation de chiens thérapeutiques pour traiter des expériences traumatiques peut également aider à réduire les symptômes de la dépression, du trouble de stress post-traumatique et de l’anxiété.

Qu’est-ce qui se passe au niveau psychologique chez les personnes qui utilisent des chiens thérapeutiques?

Le lien affectif entre l’homme et l’animal

Le lien affectif entre les humains et les animaux peut avoir des effets positifs pour les humains et les animaux. Les recherches montrent que les chiens thérapeutiques peuvent réduire le stress au niveau physiologique (niveaux de cortisol) et augmenter les sentiments d’attachement qui activent l’ocytocine: une hormone qui augmente le sentiment de confiance envers les personnes.

Les chiens réagissent également positivement aux activités liées à la zoothérapie. En réponse au lien émotionnel entre les humains et les animaux, les chiens produisent de l’ocytocine et abaissent leur taux de cortisol lorsqu’ils se connectent avec leur propriétaire. Les chiens ressentent souvent la même chose lorsqu’ils pratiquent la zoothérapie que lorsqu’ils sont à la maison, en fonction du contexte environnemental.

Les bienfaits des chiens thérapeutiques

La zoothérapie peut:

  • Développer l’empathie et les compétences interpersonnelles appropriées

  • Aidez les gens à développer des compétences sociales

  • Transmettre la tranquillité et la présence d’animaux peut permettre d’établir plus rapidement une affinité entre le médecin et le patient,

  • améliorer les compétences personnelles pour comprendre les normes sociales nécessaires dans les relations humaines. Les médecins peuvent traiter ces informations et les utiliser pour aider leurs patients à comprendre comment leur comportement peut affecter d’autres personnes.

Le lien émotionnel entre les animaux et les humains peut apporter de nombreux avantages aux humains et aux animaux. Bibliothèques d’Université de l’Ohio / Flickr, CC BY-NC-ND

Dernièrement, les chiens thérapeutiques sont utilisés dans des programmes visant à améliorer la participation des étudiants et des étudiants dans les collèges et universités.

Les avantages des chiens thérapeutiques dans les écoles

Un rapport récent a souligné que les enfants en contact avec des chiens thérapeutiques étaient plus motivés lors de l’apprentissage et obtenaient de meilleurs résultats scolaires.

Les chiens thérapeutiques sont utilisés pour aider les enfants ayant des besoins d’apprentissage affectifs et sociaux, ce qui peut les aider dans le processus d’alphabétisation.

Des études sur les effets des chiens thérapeutiques dans les écoles montrent plusieurs types d’avantages, notamment:

  • plus d’assiduité en classe

  • plus de confiance en soi

  • niveaux d’anxiété moins élevés qui se traduisent par de meilleurs résultats scolaires, tels que de meilleurs niveaux de lecture et d’écriture

  • changements positifs dans l’apprentissage et plus de motivation, ainsi que

  • Meilleures relations avec les pairs et les professions grâce à l’expérience de la confiance et de l’amour inconditionnel d’un chien thérapeutique. À son tour, cela aide également les étudiants à comprendre comment exprimer leurs sentiments et développer des relations plus confiantes.

Bien que ces avantages soient bien connus, de nombreuses écoles choisissent de ne pas avoir de programme thérapeutique pour chiens en raison des risques supposés. Ces risques vont des craintes relatives à l’hygiène ou au tempérament des chiens lorsqu’ils travaillent avec des enfants. Cependant, les chiens thérapeutiques et leurs propriétaires sont sélectionnés avec soin et soumis à des tests stricts avant de pouvoir être acceptés dans l’un de ces programmes.

La principale raison du manque d’acceptation a été associée à peu de recherches sur les avantages d’utiliser des chiens thérapeutiques dans les écoles.

Les avantages des chiens thérapeutiques au collège

Des chercheurs ont découvert que les étudiants avaient beaucoup moins de stress et d’anxiété, ainsi que plus de bonheur et d’énergie, immédiatement après avoir passé du temps avec un chien où un chien était présent par rapport à un groupe de contrôle étudiant. Ils n’avaient pas passé de temps avec un chien thérapeutique.

Généralement, les programmes de chiens thérapeutiques sont basés sur des organisations de volontaires. À titre d’exemple, l’Australian Story Dogs, qui regroupe actuellement 323 équipes de chiens bénévoles dans 185 écoles en Australie et 1 615 enfants au total chaque semaine.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires sur ces programmes pour pouvoir mieux comprendre les impacts des chiens thérapeutiques, en particulier dans les résultats académiques des étudiants. Le manque de financement retarde la recherche et les collaborations avec les universités sont une bonne solution au problème.

Les auteurs: Christine Grove, Psychologue de l’enseignement et professeur à l’Université Monash, et Linda Henderson, Professeur titulaire, Université Monash.

Cet article a été publié à l’origine dans The Conversation. Vous pouvez lire l’article original ici.
*
* Traduit par Silvestre Urbón.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *