Miss Cantine

Que vais-je ressentir? Les malaises les plus fréquents au cours du premier trimestre de la grossesse

Dès que vous apprenez que vous attendez un bébé, ou peut-être avant de le savoir, le inconfort typique du premier trimestre de la grossesse.
Les premières semaines sont les plus intenses en termes de gêne, puisque au début de la grossesse, il y a une grande altération hormonale. À partir du quatrième mois, le corps de la femme s’adapte à la nouvelle situation et la majeure partie de l’inconfort disparaît ou du moins disparaît.

Chaque étape de la grossesse est merveilleuse, mais dans une moindre mesure, toutes les femmes enceintes souffrent de l’inconfort caractéristique provoqué par les changements qui se produisent dans leur corps. Dans ce post, nous allons nous concentrer sur les malaise au premier trimestre et dans les suivants, nous nous consacrerons aux désagréments les plus fréquents du deuxième trimestre et aux désagréments les plus fréquents du troisième trimestre.

Gonflement et tendresse dans les seins

La nuisance la plus notable du premier trimestre et chez certaines femmes le premier symptôme de grossesse, gonflement et tendresse dans les seins.

Dès les premiers jours, les seins commencent à se préparer à allaiter. Des niveaux élevés de progestérone et d’œstrogènes les font croître et devenir plus sensibleà tel point qu’ils font parfois mal au moindre vêtement.

Il peut être nécessaire d’ajuster la taille du soutien-gorge à une ou deux tailles en raison de l’agrandissement des seins. Ceux en tissu de coton sont préférables, sans coutures ni anneaux qui peuvent déranger.

Après le premier trimestre, cette hypersensibilité disparaît généralement, bien que ce ne soit pas toujours le cas, tandis qu’au cours des deuxième et troisième trimestres, les seins continuent de croître et d’accumuler des graisses.

Nausée

Les nausées sont un autre des désagréments les plus fréquents au cours des premières semaines de grossesse. Certaines femmes ne les sentent pas, mais d’autres le prennent très mal, même vomir plusieurs fois par jour.

On ne sait pas avec certitude pourquoi ils ont la nausée; on a même dit qu’ils pouvaient être psychologiques, mais la théorie la plus répandue est qu’ils sont dus à élévation rapide des taux de l’hormone gonadotrophine chorionique humain sécrété par le placenta.

Ils sont généralement accompagnés d’intolérance et d’aversion pour certains aliments, ainsi que de répulsion pour certaines odeurs qui augmentent la sensation de malaise.

Ils peuvent apparaître à tout moment de la journée, bien que les nausées matinales soient plus fréquentes après un long jeûne. Chez certaines femmes, elles persistent tout au long de la grossesse, mais elles disparaissent ou du moins disparaissent vers le début du deuxième trimestre.

Il est recommandé de faire petits repas fréquents, préférez les glucides et évitez les aliments trop copieux et trop gras, les aliments frits, ainsi que le café et le tabac.

Beaucoup de femmes se tournent vers les remèdes naturels tels que l’infusion de gingembre, bien que toutes ne soient pas efficaces

Dans tous les cas, la nausée n’affecte pas du tout le bébé, à moins que les vomissements soient très intenses et que la mère maigrisse trop ou risque la déshydratation, comme cela se produit dans l’hyperemesis gravidarum.

Fatigue et sommeil

Il fatigue générale et envie de dormir à toute heure C’est un autre des désagréments les plus typiques des premières semaines. Le corps de la femme connaît un grand changement, à la fois physique et émotionnel. Il augmente le volume sanguin, le cœur et les organes impliqués travaillent plus qu’habituellement. En outre, le placenta et les principaux organes du bébé se forment. Il est donc normal que la consommation d’énergie soit plus importante.

La femme se sent fatiguée et somnolente, et si nous ajoutons à cela le malaise des vomissements et du stress émotionnel, il est logique que le corps demande du repos. Et maintenant plus que jamais, pour votre santé et celle de votre bébé, vous devez répondre à leurs besoins.

La meilleure solution pour la fatigue et le sommeil pendant la grossesse est reposez-vous quand vous le pouvez. N’importe quand est bon de faire un signe de tête, une sieste, après le déjeuner, avant le dîner et de dormir plus tôt que d’habitude. Une alimentation saine et des exercices modérés contribuent également à augmenter le niveau d’énergie.

Indigestion

Bien qu’il s’agisse d’un malaise plus courant vers la fin de la grossesse, lorsque l’intestin comprime les organes digestifs, il peut également apparaître au premier trimestre en raison de l’action des hormones intervenant au cours de la grossesse.

Il est normal d’avoir le sensation de maux d’estomac et que tout ce que tu manges te fait te sentir mal. En raison de l’augmentation de la progestérone qui détend les muscles intestinaux, il est également courant d’avoir des gaz qui, vers la fin du premier trimestre, peuvent être confondus avec les premiers mouvements du bébé.

Pour éviter ce trouble, il est recommandé de bien mastiquer les aliments, de manger lentement et, bien sûr, de manger sainement et d’éviter les repas trop copieux qui ne font qu’aggraver le sentiment d’indigestion.

Salivation excessive

Un autre inconfort qui apparaît au début de la grossesse est la salivation excessive ou l’hypersalivation, peut-être l’un des désagréments de la grossesse moins connu.

Elle est causée par des modifications hormonales au cours des premières semaines qui entraînent des altérations de la bouche. Il est associé à la nausée, puisque l’ingestion de la salive en excès contribue à la sensation de malaise ou peut survenir précisément lorsque vous vous sentez nauséeux.

Pour l’atténuer, il existe des astuces telles que manger une tranche de pain de blé entier ou des biscuits légers et se brosser les dents. Les sodas au citron ou boire un verre d’eau avec une rondelle de citron sont également recommandés.

Vertige

Avoir la tête qui tourne est normal pendant les premiers mois de la grossesse. Ils se produisent lorsque la pression artérielle baisse, ce qui peut arriver lorsque le corps de la femme s’adapte à la nouvelle situation.

Peut apparaître à tout moment de la journée, mais il est plus probable que vous ayez la tête qui tourne après avoir mangé ou quand vous vous levez brusquement.

Si vous vous sentez étourdi, vous devez vous allonger les jambes ou être assis avec votre tête entre vos genoux pour faciliter le retour du sang. Ayez toujours un bonbon dans votre sac au cas où, si vous sentez une baisse de tension, un bonbon aidera à augmenter la glycémie.

Mal de tête

Les changements hormonaux qui se produisent au cours du premier trimestre peuvent causer maux de tête graves. Chez certaines femmes, les maux de tête habituels s’intensifient tandis que d’autres les ressentent pour la première fois pendant la grossesse.

L’augmentation du volume de la circulation sanguine et la diminution de la glycémie contribuent à l’apparition d’un mal de tête très intense et caractéristique qui se concentre des deux côtés de la tête et du cou.

Pour le soulager, vous pouvez suivre quelques conseils tels que: faire plusieurs repas par jour pour éviter le manque de sucre, faire de l’exercice modérément pour faciliter la circulation sanguine, se coucher du côté gauche, masser les tempes, se reposer et poser des compresses froides sur le front.

Si la douleur est très intense et persistante et ne disparaît pas après le premier trimestre, il est conseillé de consulter votre médecin car cela pourrait être un symptôme de la prééclampsie.

Congestion nasale

À partir du deuxième mois de grossesse, la femme peut avoir la sensation d’avoir froid sans se faire craquer. Est l’appel rhinite de grossesse causée par la dilatation des vaisseaux sanguins. La congestion elle-même peut causer des saignements de nez.

Essayez d’éviter les environnements très secs, les substances irritantes telles que les parfums, la fumée, buvez beaucoup de liquides, nettoyez votre nez avec une solution saline physiologique et essayez de ne pas vous moucher le nez trop fort pour éviter les saignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *