Miss Cantine

Pourquoi est-ce une mauvaise idée? Les sept erreurs de Nutrispoon, la cuillère avec support pour le mobile, pour nourrir le bébé

La dernière invention de Nutribén, une marque spécialisée dans l’alimentation des nourrissons, une très mauvaise idée. Il s’appelle Nutrispoon et c’est une cuillère avec support pour le mobile qui, lors de l’installation d’une application, projette des images holographiques tout en nourrissant le bébé.

L’appareil n’a pas aimé les experts ou de nombreux parents qui ont inondé les réseaux de critiques de la marque. Toutes les innovations ne sont pas efficaces pour encourager de bonnes habitudes alimentaires chez le bébé. Nous expliquons les erreurs que nous voyons dans le concept de la cuillère.

Mise à jour 11/3: La vidéo insérée ici n’est plus disponible. Nutribén l’a éliminé, comme on peut le lire dans ce tweet.

Les parents de l’annonce disent que « Maintenant, il est beaucoup plus facile de le nourrir et nous profitons davantage du moment » et la marque affirme que le produit a été développé par une équipe multidisciplinaire d’ingénieurs, de programmeurs et de psychologues. Mais on voit plusieurs erreurs:

1) Écrans avant deux ans

Déjà à partir, un téléphone portable interférant au moment des repas est contre-productif pour les plus petits, peu importe combien de plaisir vous projetez. Rappelons que l’Académie américaine de pédiatrie suggère d’éviter l’exposition des bébés âgés de moins de 18 mois aux écrans et ajoute que l’utilisation de dispositifs avant deux ans pourrait retarder le développement de la parole chez les enfants.

2) Manger mécaniquement

Pendant qu’ils mangent, ils semblent s’amuser et mangent tout rapidement et sans protester. Mais il y a le problème. Quand l’enfant mange devant un écran, il mange mécaniquement, sans faire attention à ce qu’il mange. Cela empêche le bébé, qui apprend à manger, de bien apprécier les différentes saveurs et d’apprendre à reconnaître les différentes textures des aliments, indispensable pour établir une relation positive avec les aliments.

3) Jouer avec de la nourriture oui, jouer en mangeant non

L’annonce mentionne qu’il est positif pour les enfants de jouer avec la nourriture. Et oui ça l’est. Il favorise le développement cognitif et enrichit complètement votre expérience alimentaire. Mais laissez-les jouer avec la nourriture, toucher, explorer, goûter, savourer et choisir de nouveaux aliments, ne joue pas en mangeant. Il y a une grande différence.

4) Augmenter le risque d’obésité

Cette action mécanique de manger aide l’enfant à manger plus perdre le sens de la satiété. Selon une étude de CinfaSalud, 71% des petits Espagnols mangent en regardant la télévision, en regardant une tablette ou en manipulant un smartphone, une mauvaise habitude qui augmente le risque d’obésité chez les enfants.

5) pas bon pour les yeux

Les images ne sont projetées que sur une partie des yeux du bébé et peuvent causer irritation des yeux et affectant votre vision en développement.

6) Ne pas interagir avec les parents

Le moment de manger devrait être un moment d’interaction avec le bébé, sans interférence des écrans. Créer un environnement positif autour de la table familiale est essentiel dans l’éducation nutritionnelle de nos enfants. C’est comme ça qu’ils apprennent depuis l’enfance un espace de communication entre les membres de la famille et pas seulement une table où nous nous asseyons pour manger pendant que tout le monde regarde l’écran de son téléphone portable (quelque chose qui se passe malheureusement beaucoup aujourd’hui).

7) Ni plan ni déception

La nourriture n’est pas une affaire de duperie ou de forcer l’enfant à tout manger. Les contraindre avec des jouets, des tours ou des images holographiques pour ne pas prêter attention à la nourriture, finit par être contre-productif.

S’il y a quelque chose qu’ils n’aiment pas ou si votre enfant est difficile en matière de nourriture, n’appuyez pas dessus. Il a été démontré que, jusqu’à ce qu’un bébé accepte un nouvel aliment, il doit l’avoir été offert environ 10 à 15 fois. Les bébés choisissent, ils essaient, ils apprennent à manger naturellement, sans astuces ni raccourcis.

Les experts indignés

Le pédiatre Julio Basulto considère cela comme une « folie dangereuse », alors qu’Alberto Soler, père et psychologue, ne donne pas de crédit réel.

La réaction de Nutribén

Lors de l’annonce du lancement, les commentaires négatifs sur Nutrispoon ont commencé à pleuvoir et la marque n’a pas bien réagi aux critiques reçues sur Twitter: « Est-ce grave de devenir comme ça? »

Ce n’est qu’une alternative, un prototype car si un père veut à tout moment nourrir ses enfants et s’amuser un peu avec eux d’une autre manière. Est-ce grave de devenir comme ça? Nous respectons toutes les opinions mais nous pensons que tout cela est sorti de son contexte …

– Nutriben (@FamiliaNutriben) 8 mars 2018

Beaucoup de remuer avec #nutrispoon de #nutriben. À cette étape, ce sera une question de tendance. Sachez qu’il a été développé par une équipe multidisciplinaire d’ingénieurs, de programmeurs et de psychologues, entre autres, peu importe à quel point vous pensez à une nouvelle de @elmundotoday 😉

– Nutriben (@FamiliaNutriben) 8 mars 2018

Nutrispoon est déjà une réalité, mais nous n’avons pas encore développé sa production au niveau industriel. Né comme un prototype testé. Ce n’est pas commercialisé. Plus que dire, nous vous recommandons de participer au concours et d’opter pour un >> https://t.co/oNBklkRMyh

– Nutriben (@FamiliaNutriben) 8 mars 2018

L’attitude de ne pas accepter les critiques ou de s’excuser fait que certains réagissent avec plus d’emphase:

Enfin, après le remue-ménage causé et pour régler la controverse, Nutribén a suspendu sa déclaration dans un communiqué précisant que « la cuillère n’est pas commercialisée et qu’elle n’est qu’un élément de communication ».

S’ils avaient prévu de le commercialiser, vu ce qu’ils ont vu, ils pourraient penser mieux.

Chez les bébés et plus | Habitudes alimentaires chez les enfants: les parents ne vont pas bien, pourquoi ne forcez pas les bébés à manger: ni l’avion, ni la sucette, ni tricher avec autre chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *