Miss Cantine

Selon une étude, les femmes qui allaitent perdent deux fois plus de poids au cours de la première année après la naissance que celles qui n’allaitent pas

Les avantages de l’allaitement sont bien connus de tous. L’allaitement de notre bébé a des avantages non seulement pour lui, mais également pour nous, car il aide à prévenir le cancer du sein et de l’ovaire, le diabète de type 2, réduit le risque d’obésité et réduit les risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

Mais, comme si tout cela ne suffisait pas, l’allaitement aide également la mère à brûler des calories et pour récupérer en moins de temps le poids qu’il avait avant de devenir enceinte. Nous vous disons combien de calories sont perdues par jour avec l’allaitement, selon une étude menée par l’American Pregnancy Association.

L’allaitement maternel aide à reprendre du poids avant la grossesse

Pendant la grossesse, les seins de la future maman deviennent une usine de production de lait et parfois, le colostrum peut apparaître avant l’accouchement. Après l’accouchement, le lait maternel deviendra disponible 24 heures sur 24 pour le bébé et notre corps fera un excellent travail pendant la période d’allaitement.

L’American Pregnancy Association a estimé que pendant les six premiers mois de la vie du bébé, et toujours en termes généraux, cela dépendra de son appétit, de son poids, de la fréquence à laquelle il tète …, la femme va perdre entre 425 et 700 calories par jour, tout simplement pour allaiter. Et cela se traduit par une perte de poids remarquable à court terme.

Plus précisément, il a été observé que les femmes qui optaient pour l’allaitement perdaient au cours de la première année après l’accouchement, deux fois plus de poids que celles qui décidaient de ne pas allaiter

Une autre étude plus récente réalisée auprès de 30 000 mères a révélé que les femmes qui avaient gagné environ 12 kilos pendant la grossesse et que ils avaient opté pour l’allaitement exclusif, récupéré en six mois du poids qu’ils avaient avant de devenir enceinte.

Et si l’inverse se produit?

En lisant ces données, je me suis senti très identifié dans deux de mes trois postpartos. Avec le premier, et malgré le fait que ma grossesse prenait moins de kilos, il m’a fallu beaucoup de temps pour retrouver mon poids habituel. Curieusement, mon premier enfant était à peine allaité.

Le contraire s’est produit avec mon troisième bébé. Étant la grossesse qui a gagné plus de kilos, en six mois environ, j’avais retrouvé ma silhouette. Six mois durant lesquels j’allaitais exclusivement.

Cependant, avec ma deuxième fille, et bien que j’ai opté pour l’allaitement au sein, les six premiers mois après l’accouchement, j’ai non seulement réussi à perdre un gramme, mais j’ai aussi pris du poids. Comment était-ce possible?

J’étais atroce faim à toute heureet bien que j’ai essayé de contrôler mon régime alimentaire et d’atténuer cette impulsion incontrôlable avec des fruits ou des collations santé, à de nombreuses occasions juste tomber dans les aliments hypercaloriques J’ai aussi senti qu’ils m’avaient donné de l’énergie et aidé à surmonter les jours où j’avais dormi peu de temps, et rien.

Mincir après la grossesse: un menu bihebdomadaire très sain pendant l’allaitement (ou pas)

Ainsi, les biscuits, le chocolat, les chips en accompagnement de mets ou de pâtisseries sont devenus une nécessité quasi quotidienne. Évidemment dans ce cas, dans lequel Je mangerais plus de calories que ce que mon corps était capable de brûler avec l’allaitement, il était impossible de perdre du poids.

Au fur et à mesure que mon bébé grandissait, les nuits s’amélioraient et je me sentais plus reposé et énergique, mon alimentation variait également et je finissais par retrouver le poids que j’avais avant de devenir enceinte.

L’allaitement est essentiel

Prendre soin de notre alimentation est toujours essentiel, que nous allaitions ou non, mais il est clair que l’allaitement peut être un excellent allié pour perdre du poids. Si nous le combinons également avec des habitudes de vie saines et un exercice physique modéré (après la convalescence et l’accouchement de notre médecin), les résultats peuvent être spectaculaires.

Beaucoup de femmes veulent récupérer ce chiffre le plus tôt possible, mais surtout si nous allaitions au sein, il est important de savoir que les régimes non contrôlés ou à la mode peuvent être très néfastes, car ils compromettent la transmission des nutriments au bébé par notre lait.

Rappelons que le corps de la mère qui allaite est une machine parfaite et merveilleuse qui travaille pour nourrir son nouveau-né; D’où l’importance de s’en occuper, de bien manger et de suivre ces conseils:

  • Manger 500 calories supplémentaires par jour, mais sous forme de calories saines!

  • Buvez entre deux et trois litres d’eau par jour.

  • Limitez ou modérez la consommation de caféine et évitez de boire de l’alcool (ou faites-le très occasionnellement).

  • Prenez quotidiennement des fruits, des légumes et des grains entiers, qui fournissent des minéraux, des vitamines et de l’énergie, en plus d’aider à améliorer l’apparence de la peau, les vergetures et à renforcer les défenses.

  • Évitez les graisses saturées et les sucres raffinés.

  • Prenez soin de votre façon de cuisiner: meilleurs viandes et poissons grillés et légumes sautés, cuits, cuits à la vapeur ou crus. Il utilise très occasionnellement frit et battu.

Et à vous L’allaitement vous a-t-il fait perdre du poids ou en prendre? Quand avez-vous récupéré votre poids après l’accouchement?

  • Via PopSugar

  • Chez les bébés et plus L’allaitement maternel pourrait prévenir 800 000 décès de nourrissons et plus de 20 000 décès dus au cancer du sein. Les femmes qui allaitent auraient un risque moins élevé de crises cardiaques et d’attaques cérébrales, ainsi que des pertes de colostrum pendant la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *